Master Écologie Opérationnelle

Diplôme national en convention avec l’Université Lille 2 : Master Sciences, Technologies, Santé
Mention Ingénierie de la Santé Parcours Qualité – Environnement – Santé – Toxicologie (QEST)

 

Pour qui ?

Etudiants titulaires d’une L3 Sciences-technologies-santé mention Sciences de la Vie ou équivalent, souhaitant s’engager dans la gestion et l’étude de la biodiversité ou la valorisation des espaces naturels


Pourquoi choisir ce master ?

Ce Master a pour objectif de former des écologues de terrain généralistes avec des compétences pratiques en détermination de la faune et de la flore, maîtrisant les techniques d’inventaires et d’analyse de la biodiversité, mais aussi sachant négocier et coordonner les projets.


Les +

  • Un Master créé PAR des professionnels et POUR des professionnels recrutant à bac+5.
  • La majeure partie des enseignements naturalistes est faite par des professionnels et sur le terrain en conditions réelles.
  • Sur critères de sélection, une bourse d’un montant maximum de 2000€ peut être déduite des frais de scolarité
  • une formation parrainée par l’Association Interprofessionnelle des Ecologues (AFIE)
84% des diplômés des promotions 2016 à 2018 ont trouvé un emploi dans les 6 mois

Le programme

Master 1

En cours de septembre à mars. En stage d’avril à juillet.

Programme sur 2 semestres: 557h en présentiel

 

MATIERESECTS
Semestre 1 
UE 1 – Fondamentale12
Botanique, les plantes dans leur environnement : connaissance et valeur patrimoniale6
Herpétologie1
Géodiversité5
UE 2 – Complémentaire5
La biodiversité et sa gestion, les stratégies d’aménagement du territoire1
Ecologie théorique1
Ecologie numérique2
Analyse de dossier d’étude d’impact1
UE 3 – Transversale9
Sciences participatives et réseaux coopératifs1
Formation à la recherche1
Développement personnel2
Anglais2
Création et organisation d’entreprise3
UE 4 – Professionnalisation4
Sorties naturalistes associatives M11
Acteurs, politiques et conférences1
Jeu d’entreprise inter Masters2
TOTAL SEMESTRE 130
Semestre 2
UE 1 – Fondamentale7
Ecologie des formations végétales et biologie de la conservation1
Gestion des espaces naturels2
Ornithologie4
UE 2 – Complémentaire7
Ethologie1
Droit de l’environnement2
Système d’information géographique-cartographie2
Ecologie numérique1
Biotechnologie1
UE 3 – Transversale5
Organisation de l’entreprise1
Gestion des ressources humaines1
Projet inter Masters3
UE 4 – Professionnalisation11
Période en entreprise10
Sorties naturalistes associatives M1 + acteurs politiques et conférences1
TOTAL SEMESTRE 230
TOTAL MASTER 160

Master 2

En cours de septembre à février. En stage de mars à août.

Programme sur 2 semestres : 473h en présentiel

 

MATIÈRESECTS
Semestre 3 
UE 1 : Fondamentale9
Zoologie : les invertébrés7
Mycologie et bryologie2
UE 2 : Complémentaire12
Bioindicateurs2
Phytosociologie6
Biodiversité urbaine2
Ecologie du paysage et référentiels d’évaluation patrimoniale2
UE 3 : Transversale4
Gestion de conflits2
Management d’équipe dont fonction d’encadrement2
UE 4 : Professionnalisation5
Projet de groupe2
Sorties naturalistes associatives2
Acteurs, politiques et conférences1
TOTAL SEMESTRE 330
  
Semestre 4 
UE 1 : Fondamentale10
Entomologie4
Mammalogie3
Ecosystèmes européens1
Lichénologie2
UE 2 : Complémentaire3
Etudes réglementaires en bureau d’études3
UE 4 : Professionnalisation17
Projet de groupe2
Sorties naturalistes associatives1
Période en entreprise14
TOTAL SEMESTRE 430
TOTAL MASTER 260

Quelques-uns de nos partenaires

  • Le Conservatoire Botanique National de Bailleul
  • Le bureau d’études AUDDICE
  • La Coordination Mammalogique du Nord de la France

Et après le master ?

  • Ingénieur écologue en bureau d’études : réalise les études d’impact, monte les dossiers règlementaires et fournit conseils et recommandations aux entreprises et collectivités. Il peut être spécialisé en Flore ou en Faune (ornithologie, mammalogie, entomologie…)
  • Chargé d’études ou chargé de mission en Conservatoire (CEN, CBN), Réserve, Association, … : répond à des demandes d’études dans le champ technique et généraliste, collecte les données, pose la problématique, planifie et coordonne le travail.
  • Doctorant en Écologie

Dans quels secteurs d’activité ?

  • 53 % en bureau d’études
  • 18 % en conservatoire (CEN/CBN)
  • 12 % en tant qu’entrepreneur individuel
  • 12 % en association
  • 5 % en recherche

Les deux années du master m’ont permis d’atteindre mon projet professionnel orienté
vers le domaine faunistique et la gestion des milieux. La diversité des enseignements donne
une vision des multiples domaines de l’écologie. Ainsi, le large panel d’intervenants rencontrés durant ces deux années enrichit l’apprentissage par l’étude de cas réels et variés, auprès des acteurs de l’écologie et de l’environnement.

La diversité des enseignements et leur forme très opérationnelle donnent une vision complète des multiples domaines de l’écologie et les rendent très concrets.

Responsable pédagogique
Caroline Bourel
return-top-arrow