Master Écologie Opérationnelle

Diplôme national en convention avec l’Université de Lille : Master Sciences, Technologies, Santé
Mention Ingénierie de la Santé Parcours Qualité – Environnement – Santé – Toxicologie (QEST)

Vous êtes étudiant français ou d’un pays membre de l’espace économique européen et souhaitez postuler en Master management des entreprises, accédez directement à l’espace de candidature via la plateforme Mon Master

logo upge

Ces masters peuvent aussi vous intéresser :

Master Data Management in Biosciences

data management

Master Management du Développement Durable

Master en Finance Responsable et Durable

controle de gestion

Pour qui ?

Etudiants titulaires d’une L3 Sciences-technologies-santé mention Sciences de la Vie ou Biologie des Organismes et des Populations ou équivalent, souhaitant s’engager dans la gestion et l’étude de la biodiversité ou la valorisation des espaces naturels.


Pourquoi choisir ce master ?

Ce Master a pour objectif de former des écologues de terrain généralistes avec des compétences pratiques en détermination de la faune et de la flore, maîtrisant les techniques d’inventaires et d’analyse de la biodiversité, mais aussi sachant négocier et coordonner les projets.


Les +

  • Un Master créé PAR des professionnels et POUR des professionnels recrutant à bac+5.
  • La majeure partie des enseignements naturalistes est faite par des professionnels et sur le terrain en conditions réelles.
  • Sur critères de sélection, une bourse d’un montant maximum de 2000€ peut être déduite des frais de scolarité
  • Une formation parrainée par l’Association Interprofessionnelle des Écologues (AFIE)

Le programme

Master 1

En cours de septembre à mars. En stage d’avril à juillet.

Programme sur 2 semestres: 570h en présentiel dont 150h sur le terrain

 

MATIERES
BCC 1 : identifier et analyser les enjeux en écologie 
Écologie théorique
La biodiversité et sa gestion, les stratégies d’aménagement du territoire
Ecologie des formations végétales et biologie de la conservation
Gestion des espaces naturels
Droit de l’environnement
Sorties naturalistes associatives + acteurs politiques et conférences
BCC 2 : Mettre  en place une stratégie pour connaître, valoriser et préserver les milieux et les espèces vivantes
Ornithologie
Botanique, les plantes dans leur environnement : connaissance et valeur patrimoniale
Herpétologie
Hydrogéologie – géomorphologie
Pétrologie
Pédologie / Edaphologie
Éthologie
ADN environnemental
BCC 3 : Concevoir des études et analyser des données quantitatives et qualitatives en écologie et dans le monde du travail
Sciences participatives et réseaux coopératifs
Système d’information géographique – cartographie
Écologie numérique
BCC 4 : interagir avec le monde socio-professionnel de la recherche
Gestion des ressources humaines
Projet de groupe
Période en entreprise
Formation à la recherche
Développement personnel : avancer en équipe
Pratical english for ecologist
Création et organisation de l’entreprise

Master 2

En cours de septembre à mars. En stage d’avril à juillet.

Programme sur 2 semestres: 570h en présentiel dont 150h sur le terrain

 

MATIERES
BCC 1 : identifier et analyser les enjeux en écologie 
Écologie du paysage
Acteurs, politiques et conférences + sorties naturalistes
Ecosystèmes dulçacquatiques dont ichtyologie
Écosystème marin et benthologie
Études réglementaires en bureau d’études
Écosystèmes européens et référentiels d’évaluation patrimoniale
BCC 2 : Mettre  en place une stratégie pour connaître, valoriser et préserver les milieux et les espèces vivantes
Mammalogie
Biodiversité agricole
Option : aranéologie – malacologie
Option : mycologie – bryologie
Entomologie
Lichénologie
BCC 3 : Concevoir des études et analyser des données quantitatives et qualitatives en écologie et dans le monde du travail
Bioindicateurs
Phytosociologie
Analyse statistique appliquée à la faune du sol
Biodiversité urbaine
BCC 4 : interagir avec le monde socio-professionnel de la recherche
Gestion de conflits
Management d’équipe et fonction d’encadrement
Mémoire
Période en entreprise

taux de réussite et d’insertion

90% en emploi 6 mois après le master

Quelques-uns de nos partenaires


Et après le master ?

  • Ingénieur écologue en bureau d’études : réalise les études d’impact, monte les dossiers réglementaires et fournit conseils et recommandations aux entreprises et collectivités. Il peut être spécialisé en Flore ou en Faune (ornithologie, mammalogie, entomologie…)
  • Chargé d’études ou chargé de mission en Conservatoire (CEN, CBN), Réserve, Association… : répond à des demandes d’études dans le champ technique et généraliste, collecte les données, pose la problématique, planifie et coordonne le travail
  • Écologue en entreprise, en Mairie, en Communauté de Communes…
  • Autoentrepreneur : ornithologue, illustrateur naturaliste, photographe animalier…

Dans quels secteurs d’activité ?

  • 50 % en bureau d’études
  • 15 % en CEN/CBN/PNR
  • 15 % en associations naturalistes
  • 10 % en entreprise et autoentrepreneuriat
  • 5 % Mairies – Communautés de Communes – EPAGE
  • 5 % Autre

Le Master Ecologie Opérationnelle m’a permis d’acquérir les connaissances nécessaires pour devenir Chargé d’études. Le panel des modules allant de l’ornithologie à l’aranéologie et aux études réglementaires m’a permis de me préparer aux activités professionnelles (stages et futurs emplois). De plus, les nombreux intervenants provenant de structures différentes (associations, bureaux d’études, etc.) m’ont permis d’avoir un aperçu des différentes filières pouvant embaucher dans le domaine de l’écologie. Selon moi, le vrai plus de cette formation reste les nombreuses sessions de terrains qui permettent d’appliquer les connaissances acquises, accompagnées de professionnel(le)s passionné(e)s qui transmettent leurs connaissances.

Le Master Écologie Opérationnelle m’a donné les compétences et les capacités nécessaires pour devenir écologue. Les différentes matières incluent de nombreux modules appliqués, enseignés sur le terrain par les meilleurs intervenants du réseau régional ou national. Les différents projets de groupe et les thématiques abordées (notamment les études d’impacts et plans de gestion de sites naturels) m’ont bien préparé au contenu des dossiers et projets une fois dans le monde professionnel. Enfin et surtout, l’opportunité d’effectuer deux stages longs (5 et 6 mois) a constitué dans mon cas un vrai plus pour acquérir de l’expérience et m’a permis de faire la différence à l’embauche.

La diversité des enseignements et leur forme très opérationnelle donnent une vision complète des multiples domaines de l’écologie et les rendent très concrets.

Et découvrez le témoignage d’Audrey en podcast, diplômée du master, sur la chaîne (A)ltitude

« L’important c’est de se connaître vraiment »


bourel
Responsable pédagogique
Caroline Bourel
return-top-arrow